logo-xl.png

La moitié des consommateurs de gaz belges passent à une autre sorte de gaz

Découvrez sans plus tarder
si vous en faites partie...

Le gaz pauvre devient riche

Dans notre pays, plus de 3 millions de ménages et d’entreprises consomment du gaz naturel issu du réseau de distribution principalement pour chauffer leur habitation, s'approvisionner en eau chaude et cuisiner. Nous ne parlons pas ici du gaz en bouteilles (propane ou butane), ni des gaz utilisés pour les véhicules (LPG, CNG).

La moitié de ces utilisateurs consomment du gaz pauvre, importé du nord des Pays-Bas (Groningen - Slochteren). Mais ces réserves de gaz s'amenuisent. Les autorités néerlandaises ont dès lors annoncé qu'elles allaient réduire leurs exportations de gaz et les arrêter totalement à partir de 2030.

Le gaz pauvre sera remplacé par du gaz riche, qui sera importé d'autres pays comme la Norvège, le Royaume-Uni, le Qatar et la Russie. Autrement dit, les ménages et les entreprises belges qui consomment actuellement du gaz pauvre recevront à la place du gaz riche. Aujourd’hui, la moitié des consommateurs belges de gaz utilisent déjà du gaz riche.

La composition du gaz riche est différente de celle du gaz pauvre. C'est pourquoi l'infrastructure servant au transport du gaz des Pays-Bas à travers notre pays devra être adaptée.

Les régions concernées

La carte ci-contre indique les régions alimentées actuellement en gaz pauvre. 

SYNE_kaart_net_gas_belgie_conversie_todo_provincie_legende2_FR.png

Qu'en est-il de vos appareils?

Tous les consommateurs de gaz qui seront convertis du gaz pauvre au gaz riche devront faire vérifier leurs appareils fonctionnant au gaz et éventuellement les faire régler, voire les remplacer s’ils sont trop vétustes et incompatibles avec le gaz riche. Ainsi, ils seront sûrs que leurs appareils continueront à fonctionner correctement et en toute sécurité.

Homepage 2.png

Quand?

1,6 million de clients particuliers et d'entreprises de Bruxelles et des provinces d'Anvers, du Limbourg, du Brabant flamand, du Brabant wallon, de Liège, du Hainaut et de Namur qui utilisent du gaz néerlandais passeront au gaz riche. Le nombre de consommateurs étant élevé, cela ne pourra pas se faire en une fois. 

Les opérations de conversion débuteront en 2018 et se poursuivront jusqu'en 2029. Chaque année, un certain nombre d‘utilisateurs seront donc convertis durant l’été. Un calendrier indicatif a été établi à cet effet et sera adapté chaque année si nécessaire. Il peut être consulté sur le site de votre gestionnaire de réseau de distribution.

Des questions?

Consultez les ‘Questions fréquemment posées’ (FAQ), ou appelez le Contact Center du SPF Economie au 0800 120 33 (numéro gratuit depuis la Belgique) ou via info.eco@economie.fgov.be.

Questions fréquemment posées (FAQ)